Mot du Président

 


SANTE

ENVIE D’ENTREPRENDRE  

BONHEUR DE VIVRE

 ET RÉUSSITE A TOUS

POUR CETTE ANNÉE 2017 !

 

Chers Présidents(es), Chers Enseignants(es), Chers Licenciés(es),

Derrière nos Kimonos, il y a surtout des femmes et des hommes auxquels je veux rappeler que la santé est le bien le plus précieux, que chacun d’entre nous y soit attentif et la préserve … le reste n’est qu’affaire de volonté.

Rien n’est plus important que de s’occuper des vivants, ce n’est pas quand on souffre du départ d’un être cher, qu’il faut regretter l’attention qu’on ne lui a pas toujours portée. La grande famille du Judo a de nouveau vécu des moments difficiles par la disparition d’amis connus ou moins connus, jeunes ou plus âgés, qui contribuaient à leur manière à donner un sens à notre discipline portée sur les valeurs d’Entraide et de Prospérité mutuelle. J’aurai donc une pensée toute particulière pour Sam, Marc, Roger, Nicole, Alain, Bernard, Théo…

Le passage à la nouvelle année est le moment privilégié de faire le point, de prendre un recul sage et lucide.

Notre avenir, c’est la Grande Ligue, c’est donc avec nos voisins de Picardie que nous construisons cette période Historique qui marquera notre avenir pour un long moment. Sachons voir l’excellence des autres et leur apporter la nôtre. Ce sont de nos différences que naîtront les solutions aux questions et problèmes. Je suis fermement convaincu qu’il s’agit plus d’une opportunité à saisir que d’une source de blocages. Continuons à faire l’inventaire de nos forces et faiblesses, avec honnêteté et sincérité.

La Ligue, ce nouveau challenge !

La Grande Ligue est pour nous tous une opportunité de devenir plus fort par les réformes qu’elle nous impose. Le bon sens doit guider nos choix. Je souhaite que ce virage soit bien négocié et profite au JUDO porté par les valeurs qu’il véhicule si on veut bien s’y attarder au quotidien.

Elle sera représentative de tous les départements de la Grande Ligue. Je suis attaché à la démocratie participative. Je souhaite que tous les membres du Comité Directeur soient représentatifs, actifs, convaincus, connaisseurs, opiniâtres et animés par l’intérêt général.

C’est avec eux qu’ont été retenus quatre axes forts de développement pour la Grande Ligue, pas plus ! L’urgence nous impose de ne pas nous disperser.

Remettre au centre notre action le Sportif de Haut Niveau :

  • Un Club des Hauts de France
  • Un Pôles Espoir Excellence
  • Un Pôle Espoir Jeunes
  • Un Parcours d’Excellence Sportive pour nos Benjamins et Minimes.

Etre doté d’Equipements à la hauteur de notre représentativité et de nos ambitions :

  • Un DOJO Régional
  • Des Dojos dans chaque Département

Etre doté d’une Equipe de Salariés et de Cadres d’Etat soudés, motivés et convaincus.

Retrouver un Équilibre financier solide après un exercice extrêmement difficile, marqué par un déficit inquiétant de près de 100 000 euros pour des raisons d’insuffisance en matière de gestion sociale et d’exploitation, de restructuration du personnel et de fonds propres très fragiles.

Tout cela ne m’effraie pas, au contraire, cela me motive. Je m’engage à ce qu’il n’y ait pas d’austérité. Mais la gestion sera saine, rigoureuse et concertée, nous ne dépenserons pas ce que nous n’avons pas. Notre seule motivation sera l’intérêt général, celui des Départements, des Clubs et des licenciés. Aimer les autres ce n’est pas toujours dire OUI, il y a des NON bien plus profitables mais pour cela il faut être patient !

L’événementiel, la fête, viendront plus tard.

Nous préserverons et enrichirons ce qui existe et en resterons là pour l’instant.

Pour conclure, je reprendrai les mots d’un grand Poète Latin, Virgile dans l’Enéide.

« La chance sourit toujours aux audacieux »

 

                                                                                                              Pour la Ligue des Hauts de France de Judo

                                                                                                              Le Président

                                                                                                             Jean-Philippe PARENT


 

Print Friendly, PDF & Email